C’est parti, vous êtes lancé dans l’aventure du blogging ! Vous avez l’idée du siècle pour votre blog, vous avez parcouru les tutos pour installer votre WordPress et là c’est le drame ! Quel thème WordPress choisir pour mon blog ? Il y a en des centaines, des centaines de milliers sur des dizaines de plateformes différentes. Des gratuits, des payants, des « à-moitié-gratuits »… #Angoisse.

 

Quel thème choisir par rapport à mon blog ? Que dois-je regarder en premier lieu ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Ou trouver le thème parfait ?

 La date de mise

Le premier réflex à adopter est de vérifier la date de la dernière mise à jour. En effet sur de nombreuses plateformes (WordPress.com; Themeforest.net…) on retrouve des thème obsolètes, avec des mises à jours datant de plusieurs mois ou plusieurs années dans certains cas.

 

Le danger ? Un thème sans mise à jour récente est une passoire donc exposé aux failles de sécurité. Mais au delà de la sécurité, vous allez être confronté à des problèmes de compatibilités entre le thème et les plugins et/ou le thème et WordPress.

 

 

Plateformes sécurisées

La requête Google du type « thème wordpress gratuit » est à bannir ! Au mieux vous allez tomber sur le catalogue proposé par WordPress (donc accessible depuis votre tableau de bord) au pire atterrir sur des sites proposant des thèmes piratés ou complètement bancals.

 

Pour les débutants, le catalogue WordPress est une mine d’or. De nombreux thèmes (gratuits) y sont proposés : blog, corporate, e-commerce. Certes les options de personnalisation sont restreintes (quoique) mais ils vous permettent de démarrer votre aventure WordPress sans trop de frais et surtout de vous faire la main sur le fonctionnement de ce CMS.

Quelques plateformes : le catalogue de WordPressthemeforest.netthemify.me. Le market place Etsy propose de nombreux thèmes pour blog.

Petite astuce : si un thème vous plait (qu’il soit gratuit ou payant) pensez à vous rendre sur le site des créateurs pour retrouver tout leur catalogue.

 

S’intéresser aux démos

La démo vous montre toutes les options et personnalisations possibles d’un thème. Elles vous permettra de gagner du temps et de vous projeter dans votre futur blog.

Cependant les démos des thèmes proposés sur le catalogue WordPress ne sont pas très alléchantes. Je vous conseille de vous rendre sur les sites des développeurs, les démos sont complètes et vous permettent de vous projeter plus facilement.

Exemple parlant avec la template Esteem : La version démo par wordpress et la version démo générée par les créateurs.

 

Comment retrouver le nom du développeur ? Reprenons l’exemple avec le thème Esteem par ThemeGrill.

  • Rendez-vous sur la page WordPress du thème
  • Vous retrouvez le nom du développeur juste à coté du nom de thème.
  • Une recherche sur Google vous permettra de trouver le site du développeur et ses templates !

Vérifier les commentaires et avis

Les commentaires laissés par les utilisateurs sont d’excellents indicateurs concernant la bonne santé d’un thème. Ils permettent de savoir si les dernières mises à jour sont stables, si le support du thème est présent et réactif, si des solutions sont apportées en cas de problème …

 

Choisir un thème responsive

Est-ce nécessaire de le rappeler en 2018 ? La majorité des thèmes sur le marché sont responsive. Mais sait-on jamais…

 

 

 

Un design qui plait

Essayer de vous éloigner des designs que vous voyez partout, votre blog risquerait de se fondre dans la masse. Choisissez-en un qui vous plait, qui répond à vos attentes et vos critères.

 

 

 

Faire les mises à jour

Une fois le thème installé et personnalisé, il faut le chouchouter ! Il est impératif de faire toutes les mises à jour proposées par WordPress au risque de se retrouver avec des failles de sécurité.

Attention : Qui dit mise à jour, dit SAUVEGARDE ! C’est un reflex à adopter avant chaque mise à jour de thème ou de WordPress. En effet une mise à jour peut entrainer des bugs ou incompatibilités, la sauvegarde permet de repartir sur une base saine le temps de trouver l’origine du problème.

 

 

 

Ajouter un thème enfant (si besoin)

Le thème enfant est une assurance vie, il assure la pérennité des modifications apportées à votre thème lors des mises à jour. Pour faire simple c’est une copie du thème qui permet d’apporter des modifications en profondeur sans risquer de tout perdre lors d’une mise à jours.
Cependant il est utile, si et seulement si, vous comptez modifier votre thème en profondeur, en changeant le HTML et le CSS de votre template.
Un article très complet et un tutoriel pas à pas sur WPFormation

 

 

Supprimer les 36 thèmes téléchargés…

Je le sais ! Je vous vois ! Vous avez téléchargé 27 thèmes différents, testez les différentes mises en pages, vérifiez que vous pouviez mettre votre logo … Mais tout ces thèmes téléchargés, désactivés et dormant prennent un place inutile dans le disque dur de votre hébergement (pour faire simple). De plus des thèmes désactivés et obsolètes représentent une réelle faille de sécurité, une magnifique porte d’entrée. Donc POUBELLE !

 

 

Un papier et un crayon ! 

À l’ancienne ! Dessinez tout simplement sur une feuille votre futur blog. Cette astuce peut vous paraitre idiote mais elle vous surprendra par son efficacité. Vous pouvez y lister vos envies : un diaporama en haut de mon blog, un aperçu de mes derniers posts Instagram sur le côté, mon logo en sur le côté gauche…
Une fois cette liste établie, il ne vous reste plus qu’à la mettre en forme et à parcourir les thèmes WordPress avec les idées claires.